Les 10 Règles D’or Pour Réussir En Bourse

comment investir en bourse

La bourse peut être un secteur fascinant mais il est aussi effrayant. Bien qu’elle offre des opportunités et des profits potentiels importants pour certains ; elle peut représenter un investissement risqué. Que ce soit pour les experts financiers ou pour ceux qui ont des stratégies d’investissement prudentes. Un exemple frappant de ce risque a été le crash désastreux des cours de la bourse d’Eurotunnel à la fin des années 1990. Pour rappel, à cette époque, les actions Eurotunnel étaient généralement considérées comme un investissement sûr et même prudent. Cependant, le prix des actions Eurotunnel a chuté d’un sommet de 8,65 € en 1987 à moins de 1 € dix ans plus tard. En conséquence, plusieurs milliers de petits actionnaires ont perdu la majeure partie de leurs économies ; et la société, criblée de dettes, s’est retrouvée au bord de la faillite.

Cela dit, le succès d’Eurotunnel sous la Manche est aujourd’hui indéniable ; et après la restructuration de sa dette en 2007, le cours de son action a connu un second souffle.

Cet épisode, comme beaucoup d’autres (Vivendi sous la direction de Jean-Marie Messier au début des années 2000 ; le scandale Bernie Madoff aux Etats-Unis à la fin des années 2000, …) ; et les différents krachs boursiers ont laissé des traces indélébiles de la méfiance du public envers la bourse. Cependant, même si les investissements boursiers sont par nature risqués ; il est possible pour n’importe qui de participer avec succès à ce monde en suivant quelques conseils de base et quelques paroles de sagesse. Voici nos dix règles d’or pour investir en bourse en tant que débutant.

Découvrez aussi : Les points importants à connaitre sur le commerce électronique B2B

1. Comprendre le fonctionnement de l’entreprise

comprendre la bourseUne action représente une fraction du capital social d’une entreprise (c’est-à-dire ses biens et son argent). Lorsque vous invertissez en bourse, vous devenez actionnaire. Vous êtes donc en quelque sorte un « copropriétaire » de l’entreprise. Le prix d’une action est influencé par deux types de facteurs principaux :

  • Les facteurs économiques : si la santé financière de l’entreprise est bonne et qu’elle génère des bénéfices, le prix de l’action aura tendance à avoir une valeur plus élevée ;
  • Les facteurs psychologiques : si les investisseurs ont confiance dans l’entreprise, le prix de ses actions sera également très élevé (parfois de manière excessive).

Comme votre objectif est généralement d’acheter des actions de grande valeur sans les surpayer ; ce dernier point est absolument essentiel à la compréhension. Mais cela est extrêmement difficile à évaluer objectivement. Si vous achetez des actions à un prix trop élevé, vous serez perdant à long terme ; car le prix des actions finit toujours par refléter la valeur intrinsèque de l’entreprise.

Découvrez aussi : Les 10 Fondamentaux d’une Génération de Leads Efficace

2. N’investissez que l’argent que vous êtes prêt à perdre

Cette règle peut sembler étrange, et même trop prudente ; mais comme les investissements boursiers sont intrinsèquement risqués, vous n’êtes jamais à l’abri de tout perdre. Vous ne devriez jamais investir en bourse toutes vos économies !

Avant d’investir en bourse, vous devez vous poser la question suivante :

Si vous deviez perdre la totalité de votre investissement boursier, les conséquences auxquelles vous seriez confronté (au-delà de votre déception !) ; comprendraient-elles de graves difficultés financières qui rendraient difficile le paiement de vos dépenses ? Si vous répondez oui, ce n’est pas le bon moment pour investir en bourse. Attendez des jours meilleurs pour vos finances personnelles. Enfin, veillez à ne pas placer toutes vos économies en bourse, et visez à diversifier vos placements avec des titres ou des produits financiers à capital garanti.

Découvrez aussi : Les meilleures stratégies pour augmenter votre trafic naturel

3. Investissez que dans des entreprises que vous connaissez et comprenez

On ne le répétera jamais assez : investir en bourse est intrinsèquement risqué ! Mais le risque est encore plus grand lorsque vous investissez votre argent dans une entreprise dont vous n’avez jamais entendu parler ou dans un domaine dont vous ne savez rien.

À titre d’exemple Luc Mechon à toujours été passionné par les voitures, et il achète souvent des magazines spécialisés dans l’automobile ; et ceci pour se tenir informé des derniers modèles et des dernières technologies sur le marché. Ce faisant, il a rapidement appris à connaître les forces et les faiblesses des constructeurs automobiles français et la nature cyclique du marché automobile :

  • D’une part, ce marché est très en phase avec la situation économique du pays. Si l’économie est bonne, les gens ont confiance en l’avenir et sont plus enclins à acheter de nouveaux véhicules ;
  • D’autre part, ce marché est également étroitement lié au cycle de renouvellement du véhicule. Après tout, les voitures en panne doivent être remplacées, même en période de crise économique.

Luc a eu l’occasion d’acheter des actions de PSA en 2014 alors qu’elles se vendaient à environ 10 €. Une analyse graphique de cette société et l’annonce faite à l’époque du nouveau PDG, Carlos Tavares, l’ont fait espérer que sa valeur augmenterait dans les années à venir. Il a vendu ses actions PSA en 2017 au prix de 20 €, et même si sa valeur a continué à augmenter depuis (elle était d’environ 23 € au moment où cet article a été écrit) ; vous pensez certainement comme lui, que cela s’est avéré être un très bon investissement (100% en 3 ans, ce n’est pas trop mal !). Donc le conseil est : Investissez dans ce que vous connaissez et comprenez ; c’est la règle d’or !

Découvrez aussi : Les Meilleurs Jouets Pour 2020 !

4. Investissez que dans un nombre limité d’entreprises

Cette règle suit directement celle mentionnée dans la règle 3 ci-dessus. Lorsque vous commencez à négocier, vous devez d’abord définir une stratégie d’investissement viable. Une telle stratégie exige par nature que vous gardiez régulièrement un œil sur les entreprises que vous avez choisies. Toutefois, en tant que débutant ; il est tout simplement impossible de suivre de manière adéquate les dernières nouvelles ou les résultats financiers de plus de 5 ou 10 entreprises.

En fin de compte, si vous ne suivez pas cette règle ; vous risquez d’investir dans une entreprise que vous ne comprenez pas et de faire une mauvaise évaluation des deux facteurs affectant le prix des actions mentionnés dans la règle 1. Il vous suffit de vous informer et de vous former !

Découvrez aussi : Le guide ultime pour répondre facilement aux avis de vos clients

5. Évitez les produits dérivés ou les fonds d’investissement

les risques des produits derivesCette règle suit aussi directement la règle 3. En tant que débutant, n’investissez pas dans des produits dérivés (turbo, warrant…) ; ou des marchés que vous ne comprenez pas (marchés émergents, marchés étrangers…). Ces produits/marchés peuvent être extrêmement volatils et peuvent vous faire perdre beaucoup d’argent en très peu de temps. Comme les mécanismes de ces produits/marchés sont complexes, ils doivent être évités pour les débutants.

Une autre bonne idée consiste à éviter les organismes de placement collectif ; tels que les fonds communs de placement ou les SICAV (fonds de placement collectif ouvert). Dans la plupart des cas, vous ne savez pas exactement quelles entreprises ou quels produits financiers composent le portefeuille de ces investissements. C’est comme si vous faisiez confiance à quelqu’un qui peut ou non partager votre stratégie d’investissement. N’oubliez jamais qu’une institution financière a ses propres objectifs calculés sur l’ensemble des portefeuilles qu’elle détient. Investissez dans ce que vous connaissez et comprenez – c’est la règle d’or !

Découvrez aussi : Développement Personnel : 21 Conseils de Réussite à Découvrir Vraiment!

6. Comprendre la différence entre les actions cycliques et défensives

Il est important de connaître cette différence au moment d’identifier les entreprises dans lesquelles vous souhaitez investir.

Un titre cyclique correspond à des actions d’entreprises dont les résultats financiers sont très sensibles aux fluctuations économiques. C’est généralement le cas des entreprises actives dans les secteurs de l’automobile, de l’immobilier et des grands équipements industriels et domestiques. Un titre défensif correspond aux actions d’entreprises dont les activités et les bénéfices sont relativement peu affectés par les fluctuations économiques ; par exemple celles qui fournissent des services de base (eau, électricité), de la nourriture et d’autres produits de base.

Une fois que vous avez compris ces différences ; vous pouvez approfondir en suivant les articles d’actualité économique et financière ainsi que les rapports annuels des entreprises.

Découvrez aussi : Comment gagner facilement la confiance de vos clients ?

7. Choisir un investissement à long terme

Si vous commencez à suivre les cours des actions de certaines entreprises, vous constaterez qu’ils sont très volatils. Ces entreprises ont tendance à réagir à toute nouvelle information économique (bonne ou mauvaise) ; ainsi qu’aux nouvelles politiques et à l’actualité (par exemple Brexit, les manifestations en gilet jaune, …). Quel que soit l’outil statistique révolutionnaire qu’un courtier puisse fournir ; il est absolument impossible de prévoir les mouvements du marché à court terme !

Soyez patient et faites attention aux fondamentaux de l’entreprise. Le prix finit toujours par refléter la valeur intrinsèque de l’entreprise. Ne prenez jamais de décision en cas de forte hausse ou de forte baisse ; restez calme et continuez !

8. Examinez les dividendes en plus du cours des actions

dividende actionLe bénéfice d’un investissement en actions peut prendre deux formes :

  • La plus-value, qui représente l’augmentation de la valeur de l’entreprise ; ou
  • Les dividendes.

Un dividende représente le revenu (part des bénéfices) versé par l’entreprise à ses actionnaires. Bien qu’il soit préférable de parier sur une société dont le cours de l’action continuera (espérons-le !) à augmenter ; les dividendes représentent également un facteur important à prendre en compte.

En effet, certaines entreprises peuvent avoir un cours de l’action médiocre mais verser des dividendes réguliers. Les dividendes permettent à l’investisseur de gagner chaque année, de manière fiable ; une somme d’argent qui peut être réinvestie en bourse ou investie dans un autre produit financier. Vous pouvez gagner de l’argent en bourse à la fois grâce à la plus-value réalisée sur la vente d’une action et aux dividendes versés par l’entreprise.

Découvrez aussi : Gestion du temps : 10 conseils simples et efficaces

9. Pour investir économiquement en bourse, faites appel à un courtier en ligne spécialisé

Bien que les plus grandes banques en ligne soient particulièrement compétitives en termes de prix pour les services bancaires classiques (carte de crédit gratuite, limites de découvert plus élevées, frais de découvert plus faibles, …) ; elles n’offrent généralement pas les meilleurs services pour les opérations boursières. Faites plutôt appel à des courtiers en ligne spécialisés dans ce domaine : vous éviterez ainsi de payer des frais de compte ; les frais de courtage (frais facturés par les intermédiaires boursiers lors de l’achat ou de la vente de titres) ont tendance à être particulièrement bas.

Lors du calcul de la rentabilité de votre investissement boursier, ces frais ne sont pas à négliger (tout comme la taxe sur les transactions financières). Car ils augmentent systématiquement le coût d’une action que vous souhaitez acheter ou vendre. Dans ce dernier cas, la plus-value qui peut être acquise peut être fortement réduite en cas de frais importants.

Conseil n°1 :

Si vous envisagez d’investir en bourse dans un avenir proche ; vous devriez ouvrir un compte PEA et/ou un compte PEA-PME dès maintenant (même sans y mettre un centime). Seuls ces deux types de comptes permettent une exonération fiscale des plus-values si les fonds sont conservés dans les comptes pendant 5 ans. Les dividendes versés sont également exonérés d’impôts. Cependant, tout retrait d’argent pendant une période de 8 ans à compter de la date d’ouverture du PEA ou du PEA-PME entraîne la fermeture du compte. Après cette période de 8 ans, il est possible de retirer de l’argent sans fermer le compte, mais aucun autre paiement n’est possible.

Conseil n°2 :

Si vous avez déjà un PEA ou un compte titres dans une autre banque, n’hésitez pas à le faire transférer au courtier en ligne de votre choix. En effet, les frais de transfert sont souvent couverts par les offres de bienvenue de ces courtiers. En fonction du courtier choisi, vous pouvez conserver l’ancienneté de votre compte PEA.

10. Comme pour tout investissement, les bénéfices miracles n’existent pas en bourse

À long terme, le prix d’une action reflète la santé réelle d’une entreprise ; en dépit de toutes ses qualités intrinsèques, une entreprise ne peut tout simplement pas avoir un taux de croissance à deux chiffres pour l’éternité.

Pour l’investissement à long terme, privilégiez une entreprise dont le taux de croissance est faible mais régulier (et de préférence qui verse des dividendes) ; plutôt qu’une entreprise qui présente un potentiel de croissance forte mais une forte volatilité. Votre tension artérielle vous en remerciera !

N’oubliez pas

À une époque où les investissements sûrs comme le Livret A ou le LEP font perdre de l’argent aux investisseurs en raison de taux d’intérêt inférieurs à l’inflation ; investir de l’argent en bourse peut être une bonne idée. Néanmoins, il est nécessaire d’appliquer les deux principales règles de prudence, à savoir

  • Investir en bourse est risqué : vous ne devez jamais y placer toutes vos économies ;
  • Investir en bourse peut être complexe : vous devez parier sur des entreprises que vous connaissez et comprenez.

Enfin, un dernier conseil avant de faire le premier grand pas : assurez-vous de bien comprendre le jargon des ordres boursiers avant d’acheter vos premières actions. Il est important de comprendre les différents types d’ordres disponibles afin d’éviter des erreurs coûteuses en termes de frais de transaction. Voici des mots sur lesquels nous vous conseillons de faire des recherches : spéculation boursière, fluctuation boursière, timing, transaction, capitalisation boursière.

Découvrez aussi : Gestion du temps : 10 conseils simples et efficaces